Le numérique et les réseaux en vedette au salon des micro-entreprises

Le numérique et les réseaux en vedette au salon des micro-entreprises

La 14ème édition du salon des micro-entreprises débute le 9 octobre 2012 au Palais des Congrès de Paris (Porte Maillot). Pendant trois jours, des experts livreront leurs conseils aux porteurs de projets et aux dirigeants de petites entreprises. Plusieurs conférences sur les outils numériques et l’intérêt d’exercer en réseau sont programmées.

Comme ces trois dernières années, la crise sera la toile de fond du salon des micro-entreprises, rendez-vous parisien devenu incontournable pour les professionnels indépendants, les dirigeants débutants ou les auto-entrepreneurs.

Maîtriser internet et les outils numériques

Souvent présentée comme une alternative à la crise du marché de l’emploi salarial, la création d’entreprise a marqué le pas depuis un an. Mais elle reste un phénomène fort, porté par le statut de l’auto-entreprise et l’instauration de régimes individuels plus souples et moins risqués comme l’EIRL.

Cette année, les organisateurs de l’évènement, qui attire près de 30 000 visiteurs à chacune de ses éditions, ont choisi de valoriser de nouvelles solutions aptes à aider les petits chefs d’entreprise à résister au ralentissement économique en relançant leur activité et en minimisant les coûts.

La maîtrise des outils numériques peut les y aider. Cette thématique va donner lieu à la mise en place d'un espace d’information à part entière, complété par un cycle de quatre conférences abordant des questions aussi variées que le marketing digital, l’utilisation professionnelle des applications smartphones ou la dématérialisation des outils. Fleur Pellerin, ministre en charge de l’économie numérique, apportera un point de vue officiel sur l’ensemble de ces problématiques.

Gérer son entreprise en réseau

La mise en réseau, autre parade anti-crise, sera le deuxième fil rouge de cette 14ème édition : là aussi, quatre conférences seront proposées aux visiteurs. Le but est de sensibiliser à cette question les entrepreneurs fragilisés et isolés et de les convaincre de l’intérêt d’une mutualisation des moyens pour alléger, dans certains cas, la gestion de leur établissement.

« La pérennité d’une société passe de 55% à 70% en moyenne quand son créateur est accompagné par un réseau » rappellent les organisateur du salon des micro-entreprises.

Les réseaux sociaux feront également l'objet d'une conférence.

Autre temps fort de ce 14ème salon : l’organisation d’une première Journée Nationale des Femmes entrepreneures. A cette occasion, la ministre du Droits des Femmes , Najat Vallaud-Belkacem, interviendra.

Liens :

Vous avez apprécié cet article ?

Poster un commentaire :

*
*
Commentaire : *
Suivre les commentaires

* Champ obligatoire