Soda : Bientôt des dosettes Coca Cola

Le géant américain du soda a pris une participation au capital de son compatriote Green Mountain Coffe Roasters, spécialisé dans la fabrication des dosettes de café. Ce partenariat de dix ans va se traduire par la commercialisation de capsules de marque Coca Cola.

Jusqu’à présent, Coca Cola et le café, ça faisait deux. Avec le rachat de Green Montain Coffee Roasters, le champion mondial du soda entre de plein pied dans l’univers très concurrentiel du petit noir, même si son objectif principal n’est pas d’investir ce marché dominé par Nestlé via Nespresso.

La marque américaine vient de prendre une part de 1,25 milliard de dollars au capital de GMCR, le spécialiste des dosettes de café et propriétaire des cafetières Keurig. Il s’agit d’un partenariat conclu pour dix ans, période au cours de laquelle Coca Cola pourra faire monter sa participation jusqu’à 16%.

Une machine de boissons fraîches

Derrière ces opérations stratégiques, se dessine, pour Coca Cola, une volonté ferme de faire évoluer son offre : la firme d’Atlanta souhaite en effet contre-attaquer Sodastream en lançant avec son nouveau partenaire une machine qui gazéifiera l’eau du robinet.  Mais cet appareil, prévu pour 2015, ne se limitera pas aux sodas : il servira toute une gamme de boissons fraîches non alcoolisées, plates ou sous forme de limonade, distillant des arômes de jus de fruits et même de thé.

La grande nouveauté résidera en fait dans la confection de dosettes « Coca Cola » calibrées pour la nouvelle machine conçue par Green Mountain Coffee Roasters. Cette entreprise, installée à Waterbury (Connecticut), vend depuis plusieurs années ses machines au prix coûtant, c’est-à-dire sans réaliser de marges, mais se rattrape substantiellement sur la commercialisation de ses dosettes.

Post author

Journaliste de formation, j’occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre.
Je peux justifier d’une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l’Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse