L’innovation au cœur du marché funéraire

fin de rester compétitives, les entreprises doivent sans cesse innover pour proposer une expérience à leurs clients toujours plus novatrice. Le marché du funéraire n’échappe pas à la règle. Malgré un manque d’innovation dans ce secteur, certains acteurs ont cerné les enjeux de cette stratégie et proposent des concepts innovants. Financement participatif, nouveaux matériaux, mémorial en ligne, plateformes collaboratives … quelles sont les dernières tendances du marché ?

cimetierre2

Financement participatif

Le coût moyen des obsèques en France étant de 3 350 €, il est souvent difficile pour la famille d’un défunt d’assumer les frais liés à l’organisation d’obsèques. Afin d’alléger ces dépenses, certains acteurs du marché funéraire proposent d’adopter un moyen de financement participatif, comme la plateforme Tontine 2.0. Le principe est simple : les familles du défunt ont la possibilité de créer une cagnotte en ligne, ouverte à tous. Elles doivent renseigner le montant désiré et la durée d’accessibilité de la cagnotte et ont ensuite la possibilité de diffuser l’information par mail ou via les réseaux sociaux. Chaque individu peut donc participer (anonymement ou non), en versant le montant qu’il souhaite, afin de soutenir les proches du défunt en période de deuil.

Matériaux plus écologiques

En moyenne, on recense 1,9 décès chaque seconde sur Terre, soit près de 60 millions de morts chaque année. A savoir que chaque nouveau décès engendre la coupe d’un arbre, lorsque les corps des défunts sont déposés dans des cercueils en bois. Prendre en compte la problématique environnementale lors de l’organisation d’obsèques est donc indispensable. Certains acteurs du marché funéraire l’ont bien compris et proposent des matériaux plus écologiques pour construire les tombes des personnes décédées.

C’est notamment le cas de la Coopérative de Pompes Funèbres de Nantes (Loire-Atlantique) qui propose à ses clients de nombreuses alternatives plus écologiques. Il est par exemple possible d’opter pour l’acquisition de cercueils en cartons, ou encore de tombes végétalisées. L’enjeu est double : réduction des tarifs et préservation de l’environnement. En effet, cette coopérative funéraire est en mesure de proposer une prestation de service à partir de seulement 990 euros, soit un tarif environ trois fois moins élevé par rapport au coût moyen des obsèques en France.

Mémorial en ligne

Au fil des années, Internet est devenu une véritable source d’information et de communication, dans de nombreux domaines. Le secteur du funéraire n’y échappe pas. Afin de rendre hommage à une personne décédée, il est désormais possible de créer un mini-site via des plateformes dédiés. Vous avez la possibilité de créer un lieu unique afin de témoigner de la vie du défunt, en y ajoutant du contenu, des photos, des vidéos, etc, tout cela dans le but de garder en mémoire la personne décédée. La connexion au mini-site peut d’ailleurs se faire directement au niveau de la tombe du défunt, via son Smartphone, en scannant un médaillon apposé sur cette dernière, grâce à un code QR.

Plateforme collaborative

Il est fréquent que de nombreux individus ne puissent pas entretenir la tombe d’un proche décédé, à cause de la distance qui les sépare. C’est pour cette raison que Memory Forever est arrivé sur le marché. Cette plateforme aide les personnes vivant loin de leurs défunts à entretenir la sépulture. Pour cela, il suffit simplement de s’inscrire sur le site, vous allez ensuite avoir la possibilité de contacter un membre vivant à proximité, qui se chargera de l’entretien, en échange d’une rémunération. Il devra ensuite obligatoirement envoyer une photo de son travail, afin de prouver qu’il a bien été effectué. Enfin, il est possible pour le client d’attribuer une note au membre de la plateforme, ce qui constitue une garantie sur la qualité des prestations.

L’innovation est donc bel et bien au cœur du marché funéraire. Espérons que d’autres acteurs innovants sur le marché afin de faciliter le processus funéraire des familles en période de deuil, tout en préservant l’environnement.

Post author